Formations

J'anime des ateliers hebdomadaires depuis environ 2011 (et actuellement dans trois associations et en entreprise), ainsi que des stages ponctuels généralistes ou en approfondissement de différentes thématiques. J'axe principalement ma pédagogie sur l'improvisation libre et en encourageant les prises de risques individuelles et le travail de groupe.

Je suis également Anglais (et bilingue), je peux animer des stages en français et/ou en anglais, et propose ponctuellement des stages de découverte en anglais.

J'anime en particulier des stages en weekend et en soirée pour l'Improvidence, donc vous trouverez le programme de formation sur le site http://www.ecole-improvidence.com/.

Voici quelques exemples de thématiques de stages, faisables en un ou deux jours (voire plus...) :

Improvisation `longform` à l'américaine

L'improvisation "longform" est née à Chicago dans les années 80 sous l'impulsion de Del Close. Il s'agit de formats de spectacles très libres, prenant en général une impulsion du public en enchaînant ensuite les scènes. Attention le terme "longform" (ou "longue forme") est souvent utilisé en France pour désigner une improvisation longue et plutôt narrative, alors que la grande majorité des spectacles d'impro "longform" sont des enchaînements de scènes de moins de trois minutes sans lien narratif. Ce type d'improvisation ce concentre sur les enjeux de chaque scène, à travers les personnages et leurs relations, sans tenir compte d'une quelconque histoire à raconter, et alterne les scènes à deux avec des scènes de groupe.

J'ai été formé à ce style d'improvisation à l'iO Theater, le théâtre créé par Del Close.

Improvisation longue narrative

Comment créer une pièce de théâtre d'une heure ou plus avec un début et une fin, des personnages que l'on veut suivre et une histoire qui tient en haleine ?

Sur ce sujet je parle un peu des grands principes de structure narrative et d'écriture scénaristique, mais j'estime que la réussite de ce type d'improvisation repose presqu'entièrement sur la création de personnages intéressants. Et ce sont les personnages et leurs interactions qui créeront une histoire. Les éléments techniques liés à la structure d'une histoire permettent simplement de cadrer un peu de gérer correctement la durée de l'improvisation.

Comédie musicale improvisée

Un format que j'affectionne particulièrement : la comédie musicale improvisée. Il s'agit ici de créer une histoire longue, dans laquelle on trouve ponctuellement des espaces de pure poésie, sous forme de chansons. Il y a trois axes de travail principaux dans ce stage :

  1. Le fait de trouver la chanson d'une scène (la chanson résume un enjeu personnel ou relationnel d'une scène)
  2. Le travail de choeur : support rythmique, intervention scénique des personnes en réserve, travail sur le refrain...
  3. L’enchaînement de scènes pour créer une histoire

Et pas besoin de "savoir" chanter !

Ce stage bénéficie grandement de la présence d'un ou plusieurs musiciens. Je peux faire bouche-trou avec mon ukulélé mais ce n'est pas idéal !

Improviser en groupe

La plupart des scènes improvisées se jouent à deux, mais la plupart des spectacles d’impro comptent plutôt entre quatre et dix improvisateurs. Pourquoi ne pas utiliser cette force de frappe pour créer des scènes de groupe ?

Comment improviser à plus de deux tout en gardant la même clarté et simplicité ?

Comment utiliser la force de l’intelligence collective pour créer un esprit de groupe ?

Comment mettre l’ensemble des comédiens au service d’une scène et d’un enjeu commun ?

C'est un stage qui peut s'adapter à la fois à de grands débutants et à des improvisateurs expérimentés, avec des techniques très concrètes à appliquer dans n'importe quel spectacle avec plus de deux comédiens.

L'improvisation dirigée

Dans l’improvisation dirigée les comédiens improvisent des scènes mais sont aidés par un directeur (ou metteur en scène) qui donne en direct des consignes de jeu.

C’est un outil simple mais extrêmement puissant pour d’une part, aider les comédiens à lâcher prise et à rester dans l’instant, et d’autre part aider les metteurs en scènes à avoir une meilleure vision des scènes improvisées et comment les diriger.

L’improvisation dirigée peut être utilisée en atelier mais aussi en spectacle, ce qui est très répandu dans l’improvisation anglo-saxonne, notamment dans  les formats de Keith Johnstone comme le Maestro ou le Gorilla. Malheureusement c'est assez rare en francophonie, mais il n'est pas trop tard pour y remédier !

Mais encore...

 

Je peux également proposer des stages sur d'autres thématiques diverses et variées telles que :

  • l'utilisation de la narration
  • l'impro en solo
  • la construction de personnages
  • l'improvisation engagée
  • ...

Au tout simplement des stages d'approfondissement généralistes avec feedbacks personnels.